Campagne : Verevin l'histoire d'un succès

Midilibre.fr
29/01/2014, 22 h 00 | Mis à jour le 30/01/2014, 13 h 56
Campagne : Verevin l'histoire d'un succès
11 de 11
 
 
 
 

Le premier samedi de mai, va voir revenir Verevin pour sa 13e édition consécutive. Pourquoi en serait-il autrement, puisque cette manifestation voit son succès augmenter d’année en année.

Verevin : quesaco ?

C'est une manifestation festive à Campagne dont le but principal est de valoriser et promouvoir les vins et les produits de terroir de notre région, rendue possible grâce  à un groupe d’amis bénévoles, habitués à l’organisation des fêtes du village depuis les années 70.

Patrick Jeanjean, qui est un des piliers de cet événement, explique : "Le lancement de Verevin remonte à 2001/2002. A cette période la viticulture régionale est en crise. J'étais président du comité des fêtes de Campagne, et je me fis la réflexion suivante: Comment se fait-il que dans la plus grande région viticole de France lors des nombreuses fêtes qui se déroulent de mai à septembre le vin soit aussi peu mis à l'honneur ? L’idée de Verevin était née."

Les professionnels ont-ils adhéré immédiatement à votre proposition ?

Non, nous avons du convaincre les viticulteurs, les caves coopératives, les particuliers et faire venir des visiteurs !

Pourtant les viticulteurs avaient fait les efforts nécessaires pour produire des vins de qualité ?

Oui, mais malgré tout la boisson favorite de l’été avait toujours la couleur jaune du soleil !

Comment y-êtes-vous parvenu ?

Tout simplement : nous leur avons dit : N'ayons plus honte de nos vins, soyons fiers de notre travail et faisons-le savoir au grand public en nous mettant en avant, en présentant nous même en direct nos vins de manière conviviale. Ce concept qui n'existait pas, du moins dans notre région, est un mélange de journée du terroir, de foire locale avec la touche festive qui permet de rassembler de 7 à 77 ans !

Et le nom de Verevin ?

Verevin, contraction des mots verre et vin et un rappel à l'histoire : Campagne était le 1er village héraultais du chemin des Verriers rencontré en venant de Sommières.

Aujourd'hui Verevin, composé de 40 bénévoles, est reconnu, on vient de Montpellier, Nîmes, Alès, Lunel, que l’on soit amateur averti, professionnel, en famille, entre amis. Un public divers qui fait la richesse des rencontres.

Et ce sont 5 000 visiteurs qui sont venus en 2013,

Le défit est lancé pour le 3 mai 2014.

 article midi libre paru le dimanche 16 février dans l'édition papier

Concours d'affiches 2018

voir le règlement  ici